Le géant américain des cosmétiques Revlon dépose le bilan

Revlon a fait état d’une perte nette de 67 millions de dollars de janvier à mars.

New York:

La société américaine de cosmétiques Revlon a déposé son bilan après des années de concurrence féroce de la part de concurrents axés sur les ventes en ligne et les problèmes de chaîne de distribution.

Dans un procès intenté mercredi soir, la société a entamé une procédure du chapitre 11 pour gérer sa dette, qui variait de 1 milliard de dollars à 10 milliards de dollars.

Revlon, connu pour ses vernis à ongles et son rouge à lèvres signature, a annoncé 3,3 milliards de dollars de dette à long terme au premier trimestre.

« Le dépôt d’aujourd’hui Revlon nous permettra de fournir à nos clients les produits emblématiques que nous fournissons depuis des décennies, tout en ouvrant la voie à notre croissance future », a déclaré la PDG Debra Perelman dans un communiqué.

Aux États-Unis, le chapitre 11, également connu sous le nom de Restructuring Bankruptcy, permet aux entreprises de se restructurer tout en étant protégées des créanciers et en continuant à fonctionner.

La société a déclaré qu’elle s’attend à recevoir un financement de 575 millions de dollars de ses prêteurs si sa faillite est approuvée par un tribunal.

Revlon, détenue par l’investisseur milliardaire Ronald Peralman et dirigée par sa fille Debra Peralman, a enregistré une perte nette de 67 millions de dollars de janvier à mars.

Elizabeth Orton répertorie les parfums d’Alme et de Britney Spears, et la société, qui opère dans plus de 150 pays, a été durement touchée par la crise mondiale de la chaîne d’approvisionnement et la forte inflation.

READ  Résultats de boxe en direct, faits saillants pour George Composes Jr. contre Devin Honey, Stephen Fulton contre Daniel Roman

Revlon a également dû faire face à une concurrence féroce, qui a affecté ses revenus ces dernières années.

En août 2020, la société est devenue mêlée à une controverse lorsque Citibank a révélé qu’elle avait accidentellement transféré 900 millions de dollars à plusieurs créanciers de Revlon.

La banque a ensuite porté plainte contre le fonds d’investissement pour avoir refusé de payer une partie de ce montant, mais la plainte a été rejetée par le tribunal.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et a été automatiquement créée à partir d’un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.