Le président du conseil de Los Angeles démissionne après la fuite de commentaires racistes

10 octobre (Reuters) – Une conseillère municipale de Los Angeles a démissionné de son poste de présidente du conseil lundi après la publication d’un enregistrement audio d’elle faisant des commentaires racistes et désobligeants, y compris des commentaires sur le fils noir d’un collègue.

Le démocrate Nuri Martinez a présenté ses excuses à son collègue conseiller démocrate Mike Bonin et à sa famille et a annoncé sa démission, avec effet immédiat. Il continue de représenter le sixième district de Los Angeles.

Martinez a été critiqué après que le Los Angeles Times a rapporté des commentaires qu’il avait faits lors d’une réunion enregistrée en octobre 2021 au cours de laquelle Bonin, qui est blanc, a déclaré qu’il considérait son fils noir comme un « accessoire » et l’avait comparé à « Zangito ». » qui se traduit par « petit singe ». Bonin n’apparaît pas.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès gratuit et illimité à Reuters.com

Martinez a dénigré les Mexicains d’Oaxaca et a exprimé son mécontentement envers le procureur du comté de Los Angeles, George Gascon, en disant : « Il est avec les Noirs », a rapporté le Times.

« J’assume la responsabilité de ce que j’ai dit et il n’y avait aucune excuse pour ces commentaires. Je suis vraiment désolé », a déclaré Martinez dans le communiqué. « En tant que personne qui croit profondément en l’autonomisation des communautés de couleur, je reconnais que mes commentaires sapent cet objectif. »

Deux autres membres démocrates du conseil – Gil Cedillo et Kevin De Leon – et le leader travailliste Ron Herrera ont démissionné. lundi soirétaient présents lors de la conversation, selon le Times.

READ  Tornades: Au moins 1 mort, de nombreux disparus après plus d'une douzaine de tornades ont frappé 3 États de l'Oklahoma, selon des responsables

De León a accusé Boni de ne pas soutenir les Latinos et l’a comparé au « quatrième membre noir » du conseil.

Selon le Times, le trio a publié des déclarations admettant que des commentaires inappropriés avaient été faits lors de la réunion.

La Fédération du travail du comté de Los Angeles n’a pas répondu à une demande de commentaire sur la démission de Herrera.

Bonin a publié dimanche une déclaration appelant le conseil municipal à retirer Martinez de la présidence et à démissionner du corps législatif.

« Tout parent qui lit ses commentaires sait qu’elle est inapte à une fonction publique », a déclaré Bonin.

La section locale du groupe militant Black Lives Matter a appelé Martinez, Cedillo, de Leon et Herrera à démissionner de leurs fonctions.

Martinez deviendra la première Latino à devenir présidente du conseil municipal en janvier 2020, selon le site Web de son bureau. Il a été élu pour la première fois au conseil municipal en 2013.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès gratuit et illimité à Reuters.com

Tyler Clifford rend compte à New York. Reportage supplémentaire de Kanjik Ghosh. Montage par Rosalba O’Brien et Gerry Doyle

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.