Tour de France Féminin : Quatrième étape Bar-sur-Abe – EN DIRECT ! | Tour de France Femmes

Événements majeurs

33 km à parcourir : OK, donc Grace Brown sort devant, mais son Futuroscope FDJ Suez cherche à ralentir pour aider ses coéquipiers. Van Dijk et Vollering se sont alors écrasés en avant. Voss est toujours dans le groupe de tête. Pendant ce temps, Margarita Garcia a également besoin d’une roue remplacée et essaie frénétiquement de rejoindre le peloton. C’est un sacré remaniement.

35 km à parcourir : C’est reparti dans le Gravel Dust Bowl, pas aidé par le vent à 13km/h, l’attaque SD Works menée par Lotte Kopecky. La dépréciation s’est propagée. La gagnante d’hier, Cécile Ludwig, doit quant à elle changer une roue. Vittoria Guazzini vient à son aide.

39 km à parcourir : Le peloton se regroupe avec l’avance de Damme en 45 secondes alors que la troisième section de gravier – 4,4 km pas moins – se profile au cours des Essays.

44 km à parcourir : Pour le prochain secteur de gravier, la visibilité et les déplacements sont entravés par des nuages ​​de poussière soulevés de la surface – et les quatre motos, y compris van Vludens, semblent plus se rejoindre qu’un accident, mais elles s’en sortent. Agrafe. Le peloton était considérablement fragmenté avec Ellen van Dijk en tête. Deme est toujours seul à la tête du parcours.

48 km à parcourir : Demy a été abandonné lors de la première montée et Asensio n’a pas pu suivre Demy, et il a accéléré la descente, prenant tous les points QOM et établissant un avantage d’environ 20 secondes. Derrière eux, Ashley Moolman-Basio, d’Afrique du Sud, grimpe dur vers l’avant comme une montée diabolique.

READ  Biden dit que la décision sur l'exonération de la taxe sur l'essence et les prêts étudiants est proche parce qu'il essaie de contrôler les coûts.

50 km à parcourir : Retour sur des routes plus douces un moment avant une autre grosse montée sur la Côte de Val des Clos, et l’écart du groupe de tête avec le groupe maillot jaune du peloton se stabilise à environ 1h05. Ce trio est maintenant réduit à deux avec Asensio et Deme supprimés.

Points Côte de Celles-sur-Ource

56 km à parcourir : Demme perd deux autres coureurs échappés alors que Coralie Demme avance et attaque le sommet en premier avec Asensio sur sa queue alors qu’il frappe la première étape de gravier. C’est poussiéreux et bosselé. Équilibrer prudence et agressivité ici est difficile.

L’écart entre les leaders et le peloton se réduit à plus d’une minute. Toutes sortes de batailles là-bas alors que Volering accélère vers l’avant du peloton. Cassia niviatoma est également important.

59 km à parcourir : Le groupe de tête composé d’Asencio, Demay et Demay entame sa première ascension avec une avance de 1h50 lorsque la route s’affaisse un peu et que le peloton commence à s’éloigner ; La course commence à être assez dure. Attention à Elisa Longo Borghini qui s’est bien positionnée en tête du peloton

Valérie Demy prend le premier sprint intermédiaire

64 km à parcourir : Demi, qui fait partie d’un trio d’échappés, se positionne pour la prochaine section de gravier sinueuse, prenant tous les points au sprint devant Asensio. Les trois premiers ont un écart d’environ 2h20 avec le peloton. Vos a marqué neuf points là-bas.

Voici les détails complets :

1. Demi, 25 points
2. Asensio, 20 points
3. Attrition, 17 points
4. Veeps, 15 points
5. Confalonieri, 13 points
6. Kopecky, 11 points
7. Georgie, 10 points
8. Le vôtre, 9 points
9. Zwingels, 8 points
10. Paladin, 7 points
11. Coréen, 6 points
12. Amialiusik, 5 points
13. Pommade, 4 points
14. Vollering, 3 points
15.Van Dijk, 2 points

73 km à parcourir : Cette échappée de trois coureurs a maintenant plus de deux minutes sur le peloton, mais c’est encore tôt. Les coureurs du peloton attendent leur heure pour l’instant, Voss avec son coéquipier Jumbo-Wisma caché sur son côté droit à l’avant.

82 km à parcourir : Cette fois une pause soutenue de Coralie Deme, Laura Asensio et Valerie Deme et elles ont pris la tête à 1h12. Vos était derrière eux dans une brève tentative de groupe pour s’échapper, mais elle a été fortement marquée et ils ont été forcés à l’intérieur. Nous sommes à 11 km du premier sprint intermédiaire et à 20 km de la première section de gravier – préparez-vous au chaos.

89 km à parcourir : Fortin est toujours en tête vers la ville de Vendeuvre-sur-Barse, mais le peloton n’est qu’à 12-15 secondes derrière.

Quelques discussions diffusées : Alan Amos écrit : « En ce qui concerne la couverture d’Eurosport, ASO ne diffuse qu’à partir de la mi-course et n’a rien à voir avec Eurosport, ils font juste un mauvais travail de communication. D’autres chaînes comme France 2 sont signalées sur ce site comme étant dans la même position .

Paul Griffin, quant à lui, veut déchirer : « Soyez reconnaissant qu’Eurosport montre n’importe quel cyclisme. de Phoenix ; la prestigieuse méta uruguayenne de Montevideo – L’un des quarts de finale de la ronde éliminatoire de l’Open de badminton, ou pire, une collection de sauteurs à ski, s’est écrasé sur une bande sonore qui ressemblait au thème de Benny Hill joué sur un kazoo. personne sur le continent européen ne comprenait mieux que moi les tactiques du méta-badminton. Le gant était là.

95 km à parcourir : Je vais rapidement énumérer cette liste après que les attaquants aient été attrapés avant que le pilote français Valentin Fortin de Kofidis ne parte en tête avec un écart de 15 secondes.

Valentine marche devant Ford. Photo : Tim De Valle/Getty Images

Cette ventilation initiale est complète: Balsamo ; Majerus, Reusser, Le Net, Henderson, Markus ; Georgy, Koch Cromwell, Boogard, Manley, Lach, Casparini, Alcini, Gorevar, Kant, Schweinberger, Vandenbulk, Bredvold, Borgström, Allin, Leth, Beugesman. Aucun des principaux prétendants au GC ne les a accompagnés

104 km à parcourir : La première vague de mouvement a vu une brève échappée de trois coureurs – Martina Alcini (Cofitis), Talita de Jong (Liv Racing Xtra) et Marta Lach – mais le peloton les a rattrapés à quelques kilomètres. Avant un mouvement plus significatif du groupe de 23 coureurs qui a ouvert un écart d’environ 10-15 secondes.

118 km à parcourir : Rien à signaler pour l’instant – huit km et toujours aucun écart ; Le peloton est encore au complet. Eurosport, quant à lui, fait la chose légèrement obsessionnelle de mâcher les temps forts d’hier au lieu de montrer les premiers trucs en direct d’aujourd’hui. Cela nous donne une chance d’apprécier l’interview joyeuse et honnêtement émotionnelle de Ludwig après la victoire d’étape d’hier.

Quelques détails supplémentaires Parmi les sections de gravier dont on parle le plus aujourd’hui – la première est de 68,1 km, la seconde de 77,4, puis une de 89 et la quatrième de 106 km. Et la course est lancée.

Quelques bonnes nouvelles: Les 131 participants d’hier sont prêts à repartir aujourd’hui. Pas de remboursement

C’est gérable chaud Les coureurs commencent leur parcours à 25 degrés au cœur de Troyes – ils parcourront 6,9 km à travers Troyes pour venir nous chercher. Encore 126,8 km.

Marianne Vos se prépare à quitter Troyes et à entamer la Phase 4.
Marianne Vos se prépare à quitter Troyes et à entamer la Phase 4. Photo : Dario Bellingeri/Getty Images

Comment ils se tiennent:

Rappel des niveaux de GC après le troisième niveau

1 Marianne Voss (Jumbo Wisma) 08h 30′ 36 »

2 Silvia Persico (Valcar – Voyage & Service) + 00h 00′ 16 »

3 Katarzyna Niewiadoma (Canyon/SRAM Racing) + 00h 00′ 16 »

4 Elisa Longo Borghini (Trek – Secafredo) + 00:00 21 »

5 Ashleigh Moolman-Pasio (SD Worx) + 00h 00′ 51 »

6 Margarita Victo Garcia Canellas (équipe UAE ADQ) + 00h 00′ 55 »

7 Demi Vollering (SD Worx) + 00h 00′ 57 »

8 Juliette Labus (Team DSM) + 00h 01′ 05 »

9 Annemick Van Vluden (Équipe Movistar Femmes) + 00h 01′ 14 »

10 Cécile Ludwig (FDJ Suez Futuroscope) + 00h 01′ 48 »

Lecture d’avant course:

Reportage d’hier de Jeremy Witt, notre homme à Épernay :

Avant-propos

Après-midi tout le mondeEt accueillez ce qui pourrait être une phase importante, voire difficile Tour de France Femmes. Bien que nous ne soyons pas surpris de voir Marianne Vos porter le maillot jaune, elle a dû travailler dur pour cela, et elle a été remplacée hier par la danoise brillamment récupérée Cicely Uttrup Ludwig. Son spectacle d’horreur de deuxième étape.

Ludwig devrait être plus adapté aux conditions d’aujourd’hui, avec des champs de gravier et cinq ascensions classées, avant une descente rapide dans les rues sinueuses de Bar-sur-Abe à la fin. Voss devrait conserver son avance au général, mais Kasia Niewiadoma de Canyon-SRAM, troisième au classement général, et la gagnante de Paris-Roubaix Elisa Longo Borghini pourraient être de la partie.

Coureurs vers 12h BST / 13h CET. Attendez

Carte niveau 4
Diagramme de quatrième phase. Photo: TDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.